Jeanice Hortence N’guellet – Urbanisme : Plus De 50% De Constructions Privées Au Congo Sont Sans Autorisation

No comments yet

Photo: www.bbc.co.uk

Photo: www.bbc.co.uk

diac-congo.com. 2014, Août. Les règles de l’urbanisme sont applicables tant par les acteurs du secteur public que par ceux du privé. Elles font obligation à quiconque désire entreprendre une construction en matériaux durables d’obtenir une autorisation administrative auprès des services compétents. Malheureusement, cette exigence ne se constate que sur le papier, car sur le terrain, nombreux sont les citoyens qui la foulent aux pieds.

À Brazzaville, comme dans d’autres agglomérations du Congo, plusieurs quartiers naissent vite et se dégradent aussi vite à cause de l’occupation anarchique des espaces. Les propriétaires fonciers et terriens, principaux acteurs dans ces ventes délibérées des terrains, opèrent sans grand respect des normes en la matière.

À quand le rétablissement de l’ordre ?

Le phénomène de l’occupation anarchique des terres est loin d’être éradiqué au Congo, malgré les lois et règlements pris par les pouvoirs publics. Le phénomène prend de l’ampleur alors qu’au Congo, la terre, patrimoine inaliénable et signe de reconnaissance d’une nation, semble de plus en plus mal gérée. La léthargie et le laxisme constatés dans la mise en application d’une véritable politique cadastrale laisse présager l’absence d’un département en charge de ces questions.

Read more: http://www.adiac-congo.com/constructions-privees-au-congo

Bookmark and Share

Comments

Leave a Reply





What is 9 + 18 ?
Please leave these two fields as-is:
IMPORTANT! To be able to proceed, you need to solve the following simple math (so we know that you are a human) :-)


  • About

    Rozenberg Quarterly aims to be a platform for academics, scientists, journalists, authors and artists, in order to offer background information and scholarly reflections that contribute to mutual understanding and dialogue in a seemingly divided world. By offering this platform, the Quarterly wants to be part of the public debate because we believe mutual understanding and the acceptance of diversity are vital conditions for universal progress. Read more...
  • Support

    Rozenberg Quarterly does not receive subsidies or grants of any kind, which is why your financial support in maintaining, expanding and keeping the site running is always welcome. You may donate any amount you wish and all donations go toward maintaining and expanding this website.

    10 euro donation:

    20 euro donation:

    Or donate any amount you like:

    Or:
    ABN AMRO Bank
    Rozenberg Publishers
    IBAN NL65 ABNA 0566 4783 23
    BIC ABNANL2A
    reference: Rozenberg Quarterly

    If you have any questions or would like more information, please see our About page or contact us: info@rozenbergquarterly.com
  • Like us on Facebook

  • Follow us on Twitter

  • Archives